Menu

Votre avocat en droit de la famille à Bordeaux, Pessac, Mérignac

Avocat en droit de la famille à Bordeaux

La famille est au cœur de nos préoccupations et se trouve en constante évolution. N'hésitez donc pas à contacter votre avocat à Bordeaux pour toute question relative au droit de la famille.

Vous accompagner lors du divorce ou d'une séparation

Entamer une procédure de divorce ou organiser une séparation s'avère parfois bien plus complexe qu'il n'y paraît. De manière à simplifier vos démarches et assurer des formalités respectueuses des règlementations en vigueur, n'hésitez pas à vous tourner vers votre avocat en droit de la famille à Bordeaux. Maître VIGNOLLET mettra tout en oeuvre pour vous orienter efficacement et réduire les complications liées à la rupture.

Quelle que soit la situation, vous pourrez compter sur cette experte du droit pour déterminer les nouvelles dispositions à prendre concernant votre famille et/ou votre patrimoine : partage des biens, pension alimentaire, etc.

Réclamer une prestation compensatoire...

Forte de sa multidisciplinarité, Maître VIGNOLLET, votre avocat à Bordeaux, est votre alliée juridique  pour demander votre droit au paiement d’une pension alimentaire en tant qu’ex époux. Elle se charge d’apporter la requête auprès du juge aux affaires familiales.

Cette prestation compensatoire est redevable à l’épouse uniquement pour des raisons de contribution aux charges du mariage qui n’a rien avoir avec la pension alimentaire pour enfants.  

Elle est obtenue à travers la procédure amiable de divorce et est destinée à régler toutes les charges du ménage voire l’entretenir. Sous réserve de plusieurs conditions, le montant de cette prestation exceptionnelle est révisable lorsqu’une modification financière importante est constatée auprès du conjoint ou du bénéficiaire.  

...ou la pension alimentaire pour les enfants

La pension alimentaire pour enfants peut être demandée par avocat interposé, expert en droit de la famille. Rompue des affaires familiales, du divorce, de la séparation, Maître VIGNOLLET est à même de vous expliquer la  procédure à suivre.

Elle est calculée en fonction des revenus de chaque parent, qu’il soit débiteur ou créancier au bénéfice du parent en charge de la garde d’enfant. Faites intervenir un avocat en pension alimentaire.

Le Juge aux affaires familiales se conforme alors à une table référence du circulaire du 12 avril 2010 du Ministère de la Justice. Il peut lui-même la déroger en fonction des éléments portés à sa connaissance.

La garde des enfants

Comment fixer la résidence des enfants ?

Au regard de la situation, plusieurs modes de garde peuvent être envisagés pour les enfants d'un couple divorcé. Dans certaines circonstances, c'est la garde alternée qui prévaudra. Celle-ci consiste au partage équitable du temps de présence des enfants chez chacun des parents. Néanmoins, si toutes les conditions ne sont pas réunies, une résidence principale chez l'un des parents pourra être recommandée. L'autre obtiendra alors un droit de visite et d'hébergement.

Comment fixer le droit de visite et d’hébergement ?

Chaque parent organise le droit de visite et d’hébergement à sa manière, mais selon une convention établie avec le parent de garde. 

La difficulté peut se présenter avec l’introduction d’une nouvelle famille recomposée car le code civil ne reconnait pas le droit de relation avec le nouveau compagnon. L’article 371-4 est par contre favorable aux grands-parents, considérés comme les tiers légaux en relation directe avec l’enfant et ils peuvent manifester ce droit s’ils ne l’exercent pas.

Les nouveaux compagnons peuvent changer la donne en faisant une demande basée sur le maintien des relations entre eux-mêmes et l’enfant avec comme motif légal les avantages de l’enfant.

Pour un complément d’informations, n’hésitez pas à vous adresser à votre cabinet d’avocat en droit de la famille, à Bordeaux.

 

Me contacter

Consultez également :